conseils entretien voiture automne

Les feuilles des arbres jaunissent et tombent au sol, le soleil se couche à 20h, les températures baissent, il fait nuit en allant au boulot le matin, on ressort les vestes et les bottes de pluie, les signaux sont tous là : nous sommes en automne. Fini les soirées estivales en tee-shirt jusqu’à 23h ! ;)

Et comme nous qui allons changer notre garde-robe, nous devons aussi préparer notre voiture à ce changement climatique pour limiter le risque d’accident sur la route. Et oui, en automne, la luminosité baisse donc la visibilité est réduite et les chaussées peuvent rapidement devenir glissantes avec les feuilles sur la route.

Quels sont les vérifications à faire sur votre voiture pour être sûre de rouler en sécurité cet automne?

 

1 ) La Visibilité

Point de contrôle n°1 : Les feux

Un des changements physique que nous ressentons le plus à l’arrivée de l’automne est la baisse de luminosité en journée. Le ciel est gris quand le temps est pluvieux et il s’assombrit vite à la tombée de la nuit. Qui dit baisse de luminosité dit ? Moral dans les chaussettes ? Euh….oui mais non…. On allume les feux ! Voilà, merci (rien à voir avec allumez le feu au cas ou vous auriez un doute ;))

Les feux sont les seuls éléments de la voiture qui nous permettent de mieux voir et d’être vu donc il est trèèèèèèès important de s’assurer de leur bon fonctionnement. Il n’y a malheureusement pas un jour en automne et en hiver où je ne croise une voiture avec un feu défaillant. Le pire? Ceux qui ont des feux mal réglés qui vous éblouissent alors que les conducteurs ne sont même pas en plein phares ! Spéciale dédicace pour vous qui passez par là : sachez qu’en cas de contrôle par les forces de l’ordre, tout élément du système d’éclairage grillé ou non fonctionnel est considéré comme une infraction de classe 3, s’accompagnant d’une amende de 68 € !

A moins que vous ayez des phares xénon, laser ou LED, vous devez avoir une boîte d’ampoules dans la boîte à gants pour pouvoir être en mesure de faire le changement si besoin en cas de contrôle. Avec les UV, les optiques de phare peuvent avoir tendance à se ternir au fil du temps. Ils deviennent opaque voire jaune selon les modèles et la qualité du plastique. N’hésitez pas à les nettoyer pour enlever le maximum de salissures et vous pouvez aussi utiliser des produits rénovateurs. Certains produits ne sont que des lingettes vernis d’autres nettoient bien mais n’ont pas le vernis de finition.

 

Produit GS27 pour rénover des optiques
Vous pouvez par exemple utiliser un produit comme celui-ci

 

Point de contrôle n°2 : Les vitres et le pare-brise

Les vitres et le pare-brise permettent également de bien voir la route et les autres automobilistes. N’hésitez pas à chaque changement de saison à les nettoyer avec un produit spécial vitres. Pour le pare-brise, vous pouvez en plus appliquer à l’intérieur un produit traitement anti-buée. Pour en avoir testé de plusieurs marques différentes, je vous recommande leur efficacité ! Et pour l’extérieur, vous pouvez aussi appliquer un traitement anti-pluie qui va apporter un film protecteur sur le pare-brise qui chasse la pluie. Effet bluffant garanti pour une durée de quelques mois.

Produit anti-pluie RainX
Testé et approuvé !

 

Point de contrôle n°3 : Les balais d’essuie-glace

Quand on parle de visibilité, on pense aussi bien-sûr aux balais d’essuie-glace ! Dès qu’ils font des stries, des traces sur le pare-brise et/ou du bruit, que le caoutchouc se décolle sur les extrémités, cela signifie qu’il est temps de les changer. Vous pouvez en trouver très facilement dans les magasins de grande distribution, les centres auto et sur internet. Je vois régulièrement passer des ventes privées Valéo donc si vous êtes abonnées à ventes privées, pensez-y ! La chose à savoir est le système de fixation sur le bras d’essuie-glace, il y a les balais en U et les flatblade.

 

 

Point de contrôle n°4 : Le lave-glace antigel

En anticipation des températures négatives qui vont arriver, choisissez un lave-glace antigivre et pensez à bien mouiller le pare-brise avant d’actionner les essuies-glace pour protéger au maximum les caoutchoucs et augmenter ainsi leur durée de vie.

 

2 ) La tenue de route

Point de contrôle n°5 : Les pneus

Avec les feuilles mortes au sol et la pluie, pensez à rallonger les distances de sécurité et vérifiez la pression et l’état d’usure des pneumatiques. Un pneu sous-gonflé n’aura pas l’adhérence optimale sur la route et un pneu usé peut grandement contribuer à l’aquaplanning.

Il existe sur chaque pneu, des témoins d’usure (abbréviation TWI -Tread Wear Indicator) qui vous permettent de vérifier la hauteur de gomme restante sur votre pneu et de savoir ainsi s’il peut faire encore des milliers de kilomètres ou s’il doit être changé. Ce sont de petits pavés de gomme de 1,6 mm de hauteur dans les rainures de la bande de roulement. Si la surface du pneu est supérieure au témoin, pas de problème mais s’il n’y a pas de différence entre le témoin et la bande de roulement du pneu vous devez changer votre pneu dans les plus brefs délais.

 

 

Toutes les informations relatives à la pression des pneus de votre voiture se trouvent sur l’autocollant dans la portière côté conducteur ou dans la trappe à carburant. L’étiquette indique les pressions recommandées pour les pneus avant, arrière, voiture chargée…etc :

Indication de pression des pneus voiture
Vérifiez votre portière avant ou votre trappe carburant pour obtenir ces informations

 

Pour faire la pression, vous pouvez soit vous rendre dans une station service soit utiliser un petit compresseur portatif.
Pour ceux qui roulent avec des pneus hiver, je conseille de procéder au changement lors du changement d’heure. C’est un bon moyen mnémotechnique pour s’en souvenir. Le changement d’heure s’effectue en automne et pour rappel, les pneus hiver sont efficaces à partir de températures affichant moins de 7°C.

 

>>> Découvrez dans cet article comment vérifier la pression de vos pneus <<<

 

Point de contrôle n°6 : Les freins

Pour pouvoir freiner efficacement sur les routes mouillées, pensez à contrôler l’état des disques et plaquettes de freins. Les disques de freins se changent généralement tous les 2 sets de plaquettes de freins. On estime la durée de vie des plaquettes de frein avant entre 30 000 et 45 000 km mais bien-sûr cela varie selon le style de conduite. Une conduite essentiellement en ville sollicite plus les plaquettes de freins et va donc les user plus rapidement qu’une conduite sur autoroute.

Pour faire simple, on change les plaquettes de freins quand elles sont usées, et lorsqu’on devra les changer à nouveau, on s’occupera également des disques de freins.

Voici ma vidéo tutoriel pour vous montrer comment mesurer l’épaisseur d’un disque de frein à l’aide d’un micromètre :

 

3 ) L’habitacle

Point de contrôle n°7 : Un habitacle propre

Fini le temps des affaires de plage et s’il reste des tongs, des serviettes, une petite pelle en plastique dans le coffre…c’est le moment de les ranger. Si vous êtes allée à la plage, il y a de grandes chances qu’il y ait du sable dans la voiture donc profitez-en pour passer l’aspirateur.

 

Point de contrôle n°8 : Le système de chauffage

En anticipation de l’hiver, vérifiez le fonctionnement du système de chauffage. Ce serait dommage d’avoir l’impression de rouler dans un igloo ;-)

 

4 ) Vérifier sous le capot

Point de contrôle n°9 : Les niveaux

Comme à chaque saison, prenez l’habitude de vérifier tous les liquides :

 

 

Pensez au lave-glace antigel comme je l’ai mentionné plus haut.

 

Point de contrôle n°10 : La batterie

Autre élément très important : la batterie ! Comme les niveaux, je recommande de vérifier son état à chaque changement de saison. Vous pouvez vérifier son état visuellement (les cosses ne doivent pas être oxydées) et vérifier sa tension facilement (ainsi que celle de l’alternateur) avec un testeur comme celui-ci :

une cosse de batterie oxydée qui indique que la batterie est bonne à changer
La cosse se trouve ici, et elle est oxydée. Il est temps de changer la batterie !

 

testeur de batterie alternateur
Un testeur de batterie disponible chez Norauto

 

Pour rappel, une batterie en bonne santé doit avoir une tension comprise entre 12,4 et 12,7 Volts. A la rentrée, il y a souvent des promotions avec reprise de l’ancienne batterie, par exemple :

 

Promotion sur l'achat d'une batterie Varta

 

>> SI jamais votre batterie est à plat, découvrez ici comment démarrer votre voiture <<<

 

Et vous parmi ces points de contrôle, lesquels effectuez-vous à l’automne? Lesquels zappez-vous ? Pourquoi ? N’hésitez pas à partager vos avis et astuces en commentaires :-)

 

​​Anne "Mecagirl"

Je préfère avoir les mains sous le capot plutôt qu'au fourneau. Je m'amuse à jouer avec les stéréotypes et à détourner les clichés. Ma titine, je l'aime et je suis fière de prendre soin d'elle.

​Vous aimerez aussi ...

​Laissez un commentaire !

​Votre adresse mail ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont marqués avec une astérisque (*).

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

​​Recevez mes meilleurs conseils pour ​entretenir votre titine

directement dans votre boîte mail

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez