contrat-entretien-concession

Je suis allée récemment en concession faire la purge du liquide de frein de ma voiture (cf ma vidéo pour tester son liquide de frein ); c’est une des rares opérations que je fais réaliser en concession pour diverses raisons et j’en ai profité pour me renseigner sur leur offre « entretien et garantie panne mécanique ».

La promesse : La clé de votre sérénité jusqu’à 5 ans. Quand on sait le stress et les soucis que peuvent engendrer le moindre problème sur sa voiture, cela fait rêver non ?

Mais est-ce que les contrats d’entretien en concession valent vraiment le coup ?

Les contrats d’entretien Suzuki

Suzuki propose 3 formules :

  • Garantie club qui comprend la prise en charge toutes les pannes mécaniques, électriques et électroniques (sous réserve des conditions de mise en œuvre et des exclusions du contrat) et l’assistante routière en Europe 24h/24 et 7j/7
  • Optimum club qui concerne la partie entretien avec la prise en charge des opérations d’entretien périodique, le remplacement des pièces d’usure hors pneumatiques, l’appoint de lubrifiants (une fois entre chaque vidange), la prise en charge du contrôle technique. Cette formule doit être souscrite dans les 6 mois et 10 000 km à compter de la date de la première mise en circulation
  • Premium club qui réunit la garantie club et optimum club

Lorsque vous achetez un véhicule neuf, vous bénéficiez de la garantie contractuelle constructeur qui est de 3 ans pour Suzuki donc la garantie club s’applique à partir de la 4e année de circulation du véhicule. Je vais donc me concentrer sur la partie entretien de l’offre optimum club.

Pour une période de 2 ans, si vous avez une petite citadine essence, il vous en coûtera 480€ soit 20€/mois si vous roulez moins de 25000km/an. Si vous roulez plus et jusqu’à 48000km/an, ce sera 816€ soit 34€/mois. Sachant que le contrôle technique d’un véhicule neuf doit intervenir avant son 4e anniversaire, les frais de prise en charge du CT n’auront pas lieu d’être durant ces 2 ans. Il reste donc les opérations d’entretien périodique soit selon ma revue technique : la vidange à effectuer tous les ans ou tous les 15 000 km et le changement du liquide de freins tous les 2 ans ou 30 000km.  Ça fait cher les 2 opérations !!

Comparaison avec les centres auto

Dans les centres auto (feu vert et norauto), le forfait vidange est entre 60 et 70 € :

Et si on regarde les tarifs de l’optimum club sur 3 et 4 ans là où les frais d’entretien sont plus conséquents, les formules reviennent toujours plus chères que de faire l’entretien périodiquement chez un garagiste.

Pour 48 mois, il faudra débourser 1440€/an pour les véhicules roulant moins de 25000km/an (ou 2448€/an si vous roulez plus) et la note se sale encore plus pour 60 mois avec 2040€/an (ou 3468€/an avec plus de kilométrages).

Le changement des bougies, le changement du filtre à air intervient à 60 000 km.

Pour le forfait vidange, j’ai comparé avec un tarif dans un centre auto, c’est vrai qu’en concession c’est plus cher entre 120 et 150€ mais cela reste toujours plus rentable que le forfait à 816€ (24 mois pour 40 000km/an) !

Et pour les frais de la prise en charge du contrôle technique, cela coûte en moyenne 50-60€. Il existe plusieurs sites qui permettent d’avoir des tarifs promotionnels cf mon article « 3 conseils pour un contrôle technique moins cher » et si vous travaillez dans une entreprise disposant d’un CE, vous pouvez aussi facilement bénéficier de tarifs préférentiels.

Les pneumatiques représentent une partie non négligeable du budget auto malheureusement, il est clairement stipulé que le forfait optimum club ne prend pas en charge les pneumatiques. Dommage !

Il est bien spécifié pour la garantie club, qu’elle prend en charge toutes les pannes mécaniques, électriques et électroniques. Qu’en est-il des contrats d’entretien ? Les véhicules d’aujourd’hui sont bourrées de capteurs électroniques et le risque de souci lié à l’électronique est décuplé.

Mon avis

Pour conclure, je pense que ces contrats d’entretien en concession, sachant qu’ils doivent être souscrits dans les 6 mois et 10000km à compter de la date de la première mise en circulation du véhicule, ne sont pas rentables pour les automobilistes. Les grosses opérations d’entretien ou les plus gros risques de pannes apparaissent au bout de 6-8 ans après la date de mise en circulation de la voiture. J’ai juste fait une comparaison avec des tarifs pratiqués dans les centres auto mais si en plus, vous faites ou avez envie de faire vous-même l’entretien de base de votre voiture, ce n’est clairement pas le bon plan.

​​Anne "Mecagirl"

Je préfère avoir les mains sous le capot plutôt qu'au fourneau. Je m'amuse à jouer avec les stéréotypes et à détourner les clichés. Ma titine, je l'aime et je suis fière de prendre soin d'elle.

​Vous aimerez aussi ...

​Laissez un commentaire !

​Votre adresse mail ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont marqués avec une astérisque (*).

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

​​Recevez mes meilleurs conseils pour ​entretenir votre titine

directement dans votre boîte mail

9 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez9