Quel type de chaînes à neige choisir pour une adhérence au top ?

Quel type de chaînes à neige choisir pour avoir une adhérence au top ?

Depuis quelques jours, la neige tombe en abondance sur les Alpes et les Pyrénées. Les alertes orange se multiplient, l’accès aux pistes peut vite devenir périlleux…

Si j’étais une journaliste, je vous dirais : scoop spécial, c’est l’hiver, il neige ! (on nous fait le coup chaque année ;-)

Mais ce n’est pas le débat. Le problème de la neige, c’est que c’est glissant. C’est pourquoi j’ai décidé de faire un point sur les principaux types de chaînes à neige que l’on peut mettre en hiver histoire de ne pas se trouver au dépourvu lors des prochaines vacances à la montagne, qui arrivent à grands pas;)

L’adhérence, c’est pri-mor-dial pour assurer votre sécurité !

Lorsque les pneus de votre voiture n’ont plus d’adhérence sur sol enneigé et que votre voiture a tendance à « partir », il est temps de mettre des chaînes ! Sans ça, vous vous encastrerez dans le décor à coup sûr. Je ne veux pas ça, vous ne voulez pas ça, donc on met des chaînes, j’insiste !

Il est recommandé de les mettre sur les deux roues motrices du véhicule, en général les roues avant (sauf pour les voitures à propulsion ou 4×4 où il est conseillé de les monter sur les quatre roues).

panneau de signalisation chaînes à neige obligatoires
Si vous voyez le panneau ci-dessus, cela signifie que les chaînes sont obligatoires sur la route que vous empruntez donc mieux vaut être bien équipée pour aller à la montagne.

Oui mais comment bien choisir ? Chaînes à neige traditionnelles ou chaînes à neige textile aussi appelées « chaussettes »? Quel type de chaînes à neige choisir ? Je vous explique tout ça pas à pas.

Les critères de choix

Les dimensions de vos pneus

Les chaînes se posant autour des pneus, il est important qu’elles correspondent bien aux dimensions des pneus. Les dimensions du pneu sont inscrites sur le flanc. Cf mon article “Comment lire un pneu?

informations pneu

La fréquence d’utilisation

Le premier critère à prendre en compte est bien-sûr la fréquence d’utilisation que vous aurez des chaînes. Si vous habitez en région montagneuse, vous serez amené à vous en servir beaucoup plus souvent qu’un normand ! (non, non, je n’ai rien contre les normands ;) lol)

De cette fréquence découlera le rapport qualité/prix que vous serez prêt à mettre car il y en pour tous les budgets.

Dans les centres auto, il y a souvent les promos “utilisées ou remboursées” : Vos chaînes neige sont remboursées sous forme d’avoir si vous ne les utilisez pas dans les 30 jours suivant l’achat en période hivernale.

Ça peut être pratique !

La rapidité d’installation

Il est fortement conseillé de s’entraîner à démêler et monter les chaînes à neige classiques avant de partir pour se familiariser avec le système et diminuer ainsi le risque d’énervement dehors sous – 5°C !!

En sortant les miennes cette année, j’ai passé une bonne demi-heure à les démêler…. et je n’aurai pas eu cette patience dehors !

Sans compter qu’avoir les doigts gelés, c’est pas l’idéal pour démêler des chaînes et les mettre sur les pneus ;-)

Le confort à la conduite

Mêmes si avec les chaînes récentes les vibrations sont minimisées, les “chaussettes” (les chaînes textiles, rappelez-vous) présentent une surface lisse. Elles apportent un réel confort à la conduite contrairement aux chaînes métalliques avec lesquelles on peut ressentir des petites secousses.

La voiture est-elle chaînable ?

Tous les véhicules ne sont pas chaînables. Certains ont des passages de roue trop réduits (hauteur inférieur à 3-4 cm entre le haut du pneu et la coupelle d’amortisseur et entre le flanc intérieur du pneu et le bras d’amortisseur) pour pouvoir installer des chaines à neige classique. Impossible d’y glisser quoi que ce soit donc.

Exemples de quelques véhicules Renault non chaînables :

  • Twingo GT
  • Captur 17 pouces
  • Mégane 17 et 18 pouces
  • Kadjar 19 pouces
  • Talisman 18 et 19 pouces
  • Espace 19 pouces
  • Trafic II 17 pouces

Pour savoir si votre véhicule est chaînable (ou pas), regardez les instructions dans le manuel du constructeur, rubrique chaines à neige.

Si ce n’est pas le cas, il faut privilégier le montage de chaînes à montage frontal (K-Summit de KONIG ou Grip de FX) ou de chaînes à encombrement réduit (K-Slim et CB-7 de KONIG).

König vous explique ça très bien dans cette vidéo :

Les chaînes à neige classiques

Le chaînes à neige les plus connues sont celles en métal. Vous pourrez vous en procurer en premier prix pour une trentaine d’euros.

Rouler avec des chaînes neige vous permettra de conserver un maximum d’accroche sur la route enneigée.

Vous avez le choix entre des chaînes classiques avec un réglage de la tension manuel ou automatique. Après avoir installer une chaîne à neige à tension manuelle, il vous faudra rouler quelques minutes puis vous arrêter de nouveau pour vérifier que le serrage est correct. Le montage est égalementplus fastidieux, ce qui explique qu’elles soient les moins chères.

Avantage

  • Très bonne adhérence en cas de forte neige
  • Un système de tension et de centrage automatique sur les modèles hauts de gamme

Inconvénients

  • Bien prendre le temps de démêler la chaîne afin d’effectuer la pose dans de bonnes conditions
  • On ne doit pas dépasser les 50km/h avec une voiture équipée de chaînes

Pour rappel, il est interdit de rouler avec des chaînes sur route sèche et même simplement mouillée : cela risquerait de détériorer les pneus et les chaînes et donc de vous mettre en danger (ainsi que les autres).

Enfin, pensez à prendre des gants fins mais chaud pour la pose ;)

Les chaînes à neige en composite

Ces chaînes Michelin ont été conçues pour offrir une alternative avec la facilité de montage des chaussettes à neige et l’adhérence optimale des chaînes métalliques. Elles sont beaucoup plus légères que les chaînes classiques et ne risquent pas de s’emmêler. Personnellement, j’ai galéré à les monter sur un véhicule à passage de roue étroit.

Je vous montre tout ça dans la vidéo ci-dessous :

Avantage

  • Plus léger que des chaînes en métal
  • Ne s’emmêlent pas
  • Pas de vibrations, contrairement aux chaînes à neige traditionnelles en métal

Inconvénients

  • Montage difficile (selon mon expérience)
  • Séchage assez long et rouille derrière si mal séché

Les chaînes à neige textile (appelées aussi “chaussettes”)

Les chaînes textile ne conviennent pas toutes aux véhicules déclarés comme non chaînables.

Elles ne sont pas interdites par la réglementation concernant le panneau B26. En effet, la loi indique que tout dispositif de sécurité dont la mention d’homologation pour la neige apparaît sur l’emballage du produit est autorisé.

Toutefois, les chaussettes à neige s’usent plus vite que des chaînes à neige classique. Si le chemin que vous empruntez est fortement enneigé, mieux vaut alors se tourner vers des chaînes plus solides et plus durables.

La vidéo tutoriel ci-dessous vous montre comment “enfiler” ces chaussettes sur vos pneus

Avantages

  • Facile d’installation
  • Chaussettes s’adaptant à de nombreuses tailles de pneus

Inconvénients

  • Ne s’utilisent que sur route faiblement enneigée
  • S’usent rapidement

Alors, vous avez décidé? Avec quel type de chaînes allez-vous rouler cet hiver?

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez