Quid du nouveau contrôle technique 2018 – La mécanique pour les filles
9

Quid du nouveau contrôle technique 2018

Qui dit nouvelle année, dit nouvelles résolutions, nouvelles réformes, nouvelles règlementations et cette année, le secteur de l’automobile n’y coupera pas avec entre autre le nouveau contrôle technique 2018 ! Yeeeaaahhh, on est content….ou pas car ça va piquer sévère ! Quels sont les changements à venir ? Faut-il s’en inquiéter ? Faisons le point ensemble ;)

Aujourd’hui, les professionnels examinent 123 points précis dont 72 défauts sont soumis à une obligation de contre-visite de vérification si défaut il y a eu lors du premier contrôle. En Mai prochain, ce seront 132 points de contrôles qui permettront de détecter un total de 606 défauts que l’on appellera désormais « défaillances ».

NouveauCt2018

A l’issu du contrôle du véhicule, 3 résultats sont possibles contre 2 aujourd’hui (favorable ou défavorable) :
défaillances mineures sans obligation de contre-visite
– défaillances majeures avec contre-visite dans les 2 mois
– défaillances critiques avec contre-visite
dans les 2 mois et interdiction de rouler au-delà de 24 heures sans avoir réalisé les travaux. Le conducteur s’expose à une amende de 135 euros pour défaut de contrôle technique

Avec cette réglementation renforcée, faire un check-up de son véhicule avant le passage dans le centre technique pour maximiser ses chances d’avoir un procès-verbal avec défaillances mineures s’avère indispensable :
>>>> Cliquez ICI pour télécharger gratuitement la check-list à vérifier avant le contrôle technique

Des désagréments pour les conducteurs et les contrôleurs

Avec ce nouveau contrôle technique 2018, une partie des points à contrôler est laissée à l’appréciation des contrôleurs et les dérives de voir de nouveau apparaître des bakchichs, des agressions ou des intimidations envers les employés existent. Les jeunes salariés seront d’autant plus touchés par ces risques que leur expertise est moindre et leur jugement peut être plus aléatoire.
Etant donné qu’il y aura plus de points de contrôles, le temps de passage d’une voiture sera plus long et mathématiquement moins de véhicules seront vérifiés par jour. Quand on voit la cadence très soutenue actuellement dans certains centres, je me dis qu’elle le sera encore plus car les gérants n’accepteront pas que leur marge baisse de manière trop significative. Heureusement pour eux et malheureusement pour nous, le prix du contrôle technique augmentera aussi !

Nouveaux points soumis à contre-visite (liste non exhaustive) :
– Non fonctionnement de la ventilation de l’habitacle
– Non fonctionnement des feux de recul
– Non fonctionnement du lave-glace du pare-brise avant
– Non fonctionnement des voyants ABS, ESP, Air bag, feux de route, antibrouillard
– Non fonctionnement de tous voyants lors de la mise en contact du véhicule
– Optique de feu antibrouillard avant cassé
– Non fonctionnement des commandes des rétroviseurs extérieurs
– Corrosion perforante de toute partie de la carrosserie visible ou non
– Partie saillante sur toute pièce de la carrosserie extérieure
– Traverse de protection pliée ou en corrosion perforante
– Longeron plié ou en corrosion perforante
– Mauvaise fixation ou absence de protection sous moteur si prévu par le constructeur d’origine
– Fuite importante d’huile et/ou de liquide de refroidissement
– Ajout de sièges non prévus sur la carte grise
– Suppression du filtre à particules
– Absence ou suppression de silencieux d’échappement prévu par le constructeur
– Absence de tampon antidérapant sur les pédales de commande du conducteur

Ce nouveau contrôle technique sera effectif à partir du 20 Mai 2018. Nombreux sont ceux qui ont déjà pris RDV en Avril pour être sûr de passer le test et être tranquille au moins jusqu’en 2020. Et vous ?

Click Here to Leave a Comment Below 9 comments
17 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez17