Tuning auto : ce qui est autorisé

Avec le tuning, on adore modifier l'aspect, l'intérieur ou encore la motorisation de nos bijoux préférés. Cependant, certaines pratiques peuvent s'avérer illégales, voire dangereuses. Hé oui, on ne peut pas faire tout ce qu'on veut en tuning auto... tant qu'on veut rouler sur la route ! On fait le point sur la réglementation française.

6.000€ / mois. Le bon plan pour t...
6.000€ / mois. Le bon plan pour te construire des revenus automatiques. [BLOG]

Les vitres teintées, ce qu'il faut savoir

Moi, j'adore les vitres teintées. Parce que c'est stylé, parce qu'on prend moins la réverbération, et aussi parce que je peux me gratter le nez sans me faire dévisager par les autres conducteurs. Mais en France, il y a vitres teintées et vitres teintées... Les vitres à l'avant du véhicule particulièrement doivent afficher un taux de TLV (Transmission de Lumière Visible) supérieur ou égal à 70 %. Exit la voiture de mafieux au pare-brise intégralement noir !

Vous pouvez faire appel à des professionnels du tuning auto si vous souhaitez des vitres teintées légales, afin de vous assurer de respecter la limite de teinte. Ils pourront enlever des films non conformes et en poser de nouveaux. Petit détail : les vitres arrière ne sont pas concernées par cette règle.

Cette réglementation permet à la police d'avoir une vision claire du conducteur et de procéder plus facilement aux contrôles routiers, évidemment. Les vitres trop teintées empêchent de vérifier si vous portez votre ceinture de sécurité ou si vous téléphonez au volant. Même si les vitres teintées à l'arrière sont stylées, soyons clairs : elles ne sont pas là dans un but d'impunité. C'est extrêmement dangereux de ne pas porter sa ceinture de sécurité : il en va de votre vie et de celle des autres usagers de la route. Ne faites pas ça.

Au cas où vous vous feriez contrôler par la police au motif de vitres avant excessivement teintées, vous vous exposez à une perte de trois points sur votre permis de conduire et devrez payer une amende de 135 €. Cependant, la sanction s'applique au conducteur plutôt qu'au propriétaire du véhicule.

La carrosserie, ce qui est autorisé pour le tuning auto

La carrosserie n'est pas soumise à des contraintes légales particulières autres que le bon sens. Mais votre désir d'originalité ne doit pas empiéter sur les dimensions du véhicule. Évitez les éléments qui dépassent de votre voiture : les usagers de la route et vous-même seriez exposés à un trop gros risque d'accident. La pose de becquets et d'ailerons par exemple est strictement interdite si ce sont des éléments qui n'étaient pas prévus à l'origine par le constructeur. L'utilisation des néons est également prohibée. Chaque pièce utilisée pour la personnalisation de votre véhicule doit être homologuée.

Il est donc possible d'apporter du changement à votre carrosserie selon vos goûts, tant que cela ne constitue pas un danger pour l'utilisateur et les autres. La peinture de la carrosserie et d'autres éléments esthétiques sont donc modifiables si elles n'ont pas de conséquences néfastes sur le fonctionnement de l'auto et de ses organes de sécurité (rétroviseurs, notamment). Les seules conséquences néfastes autorisées seront donc d'offenser le fashion bon sens des autres usagers de la route.

La mécanique

Les éléments mécaniques sont directement liés à l'activité. Leur changement peut affecter négativement la manœuvre de la voiture. En circulation, cela constituerait un énorme risque. Vous serez amené à faire une procédure de conformité si vous retouchez les éléments importants de la voiture. Les changements des éléments décoratifs dans l'habitacle ou sur la carrosserie ne sont pas concernés. Cela concerne les éléments qualifiés de notables et qui sont susceptibles d'avoir une incidence sur la puissance ou sur le poids de l'automobile. Il est également interdit de masquer les plaques d'immatriculation du véhicule.

À cet effet, la Direction régionale de l'Industrie, de la recherche et de l'environnement (DRIRE) s'occupe de vérifier la conformité technique des véhicules modifiés avec la réglementation nationale. Cette démarche consiste pour l'institution à s'assurer que le véhicule modifié dispose toujours des spécificités nécessaires à la sécurité de chacun. Elle est appelée « réception » et à son issue, vous pouvez vous voir frappé d'interdiction de circuler avec votre véhicule si tout n'est pas en règle.

Les accessoires

Vous pouvez personnaliser les accessoires de votre véhicule. Faites toujours attention aux poids des éléments que vous choisissez pour votre voiture. Après la personnalisation, votre véhicule ne doit pas dépasser le poids prévu (PTAC) par le constructeur. Le plus important sera de vous assurer que les accessoires choisis respectent la législation en vigueur. Vous avez la possibilité de changer les éléments liés à votre confort ou à l'habitacle du véhicule, à l'exception de quelques-uns.

Tuning auto : le cas de la sonorisation

Beaucoup de fans de tuning auto procèdent à la modification du système audio de leur automobile. Pour la sécurité du conducteur et des usagers de la route (et des bonnes relations avec votre voisinage), je vous signale qu'il y a des règles à respecter. D'abord, la sonorisation ne doit pas sortir du véhicule. Les bruits provenant de votre voiture ne doivent pas déranger les autres sur la route. On oublie les Boom Box qui pètent les tympans sur l'autoroute !

Si le système est trop fort, la musique se fera entendre au-delà de votre habitacle. Outre le fait de mettre en danger votre audition et votre sécurité, vous risquez une contravention. Vous serez sanctionné pour utilisation outrancière du nombre de décibels.

Le danger d'une sonorisation trop forte est qu'elle vous déconnecte des réalités extérieures. Vous pourriez passer à côté du bruit d'une moto qui va vous dépasser dans votre angle mort, ou d'un bruit anormal causé par une défaillance du moteur. Ces bruits qui auraient pu vous alerter vont être étouffés par la sono, et vous risquez l'accident.

Le tuning auto, c'est cool, mais il faut respecter la réglementation afin de pouvoir circuler librement et en toute sécurité. Je ne plaisante pas : les règles ne sont pas là pour brider votre créativité ou votre sens de l'esthétisme.

Elles ont pour but d'assurer votre sécurité, celle de vos passagers et celle des autres usagers de la route : conducteurs de voitures, motos, cyclistes et piétons. Outre le fait de faire courir un danger mortel à vous-même et aux autres, la transgression de ces règles peut vous valoir des amendes, des points en moins ou une saisie de votre véhicule.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}