choses-a-ne-pas-faire-qaund-il-gele-en-voiture
On aime l’hiver quand il neige sur les pistes de ski en montagne mais on aime moins quand il gèle sur les routes car cela augmente drastiquement les risques d’accident. Avant de prendre le volant, il faut déjà préparer sa voiture et si titine dort dehors, il y a des 7 choses à éviter en période de gel :

Serrer le frein à main

Habituellement, on gare sa voiture tous les soirs avec le frein à main activé, on est d’accord ? Et bien, lorsque la nuit s’annonce glaciale, ne serrez pas votre frein à main. Pourquoi ? Car le gel risque tout simplement de bloquer les mâchoires de frein et il vous sera alors impossible de rouler correctement par la suite. La solution est d’enclencher une vitesse pour immobiliser la voiture. A savoir cependant qu’en cas d’emboutissement, c’est la boite de vitesse qui trinquera :(

Ne pas changer la pression des pneus

La pression des pneus qui pour rappel doit être vérifiée régulièrement varie en fonction de la température extérieure. La pression des pneus diminue lorsque la température extérieure est basse. Pour compenser cet effet “basse température” en hiver, il est nécessaire de rajouter 0,2 bar (à froid) à la pression d’utilisation courante ou à la pression d’autres utilisations des pneus hiver.

Verser de l’eau chaude sur le pare-brise

C’est THE galère du matin en hiver : dégivrer le pare-brise. Pour ce faire, chacun y va de sa technique : la couverture pare-brise, le carton, le grattoir, le dégivrant et…… l’eau ! L’eau froide permettra de ramollir le gel présent sur le pare-brise mais aura le risque de givrer très rapidement si les températures sont négatives. Pour dégivrer plus vite, certains automobilistes sont tentés de mettre de l’eau chaude mais il s’agit d’un geste à éviter car cela créé littéralement un choc thermique et peut engendrer des bris de glace voire des fissures.

Allumer tous les accessoires énergivores

Dans mon article, les 10 conseils pour préparer votre voiture à passer l’hiver sans embûche : j’ai déjà abordé la nécessité de laisser au moteur le temps de monter en température. Partir pleine bourre avec un moteur froid mal lubrifié en poussant les rapports ne fera qu’abimer de manière prématuré les pièces mobiles du bloc moteur et de la boîte de vitesse de votre voiture. Il faut aussi préserver la batterie qui n’aime pas le froid et donc limiter le temps que le moteur chauffe toutes les options nécessitant une surcharge de l’énergie à fournir : le GPS intégré, les sièges chauffant… Et prenez votre mal en patience avant de mettre votre smartphone à recharger ;)

Descendre les vitres

Pareil que pour le pare-brise, pensez à bien dégivrer les vitres pour ne pas être obligé de les actionner pour voir les voitures arrivées. Les vitres montent et descendent à l’aide d’un petit moteur électrique qui pourrait se bloquer et casser si les vitres sont givrées.

Forcer les serrures

L’automobiliste qui finit par casser sa clé de voiture en essayant de forcer à la faire rentrer dans une serrure gelée n’est pas un mythe, ça m’ait déjà arrivé ;) Par contre la technique du briquet qui chauffe la partie métallique de la clé est déconseillée à cause des composants électroniques dans la tête de la clé. Le mieux si vous vous retrouvez un jour dans cette situation est d’utiliser un dégivrant serrure ou un lubrifiant en silicone disponible en centre-auto ou grande surface que vous insérez directement dans la serrure.

Actionner les essuies-glace

Le caoutchouc des balais d’essuie-glace a tendance colle au pare-brise à cause du gel. Pour accélérer le dégivrage du pare-brise, on peut être tenter d’actionner les essuies-glace avec du lave-glace dégivrant. C’est une mauvaise idée car les balais en caoutchouc vont s’abîmer en frottant le gel. Si vous utilisez un carton ou une bâche hivernale, les essuies-glaces permettront de tenir la protection tout en évitant de se coller au pare-brise.
Si vous voulez plus de conseils, n’hésitez pas à télécharger mon guide gratuit « Roulez l’hiver l’esprit tranquille » :)

​​Anne "Mecagirl"

Je préfère avoir les mains sous le capot plutôt qu'au fourneau. Je m'amuse à jouer avec les stéréotypes et à détourner les clichés. Ma titine, je l'aime et je suis fière de prendre soin d'elle.

​Vous aimerez aussi ...

​Laissez un commentaire !

​Votre adresse mail ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont marqués avec une astérisque (*).

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

​​Recevez mes meilleurs conseils pour ​entretenir votre titine

directement dans votre boîte mail

12 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez12