Comment déchiffrer le nouvel étiquetage des carburants à la pompe ? – La mécanique pour les filles

Comment déchiffrer le nouvel étiquetage des carburants à la pompe ?

Que de changements en station-service en ce moment ! Entre les taxes sur le diesel et l’essence qui ne font qu’augmenter dans le cadre de la « trajectoire carbone » du gouvernement et le nouvel affichage des carburants mis en place par l’union européenne, ce n’est que du bonheur pour les automobilistes ! (ironie inside ;)) A partir du 12 octobre 2018, un nouvel affichage verra le jour lorsque vous irez faire le plein de carburant. Que vous rouliez en diesel, essence ou au GPL, tout le monde sera concerné ! Sur les nouvelles étiquettes, il y aura une forme (rond, carré ou losange), une lettre et un chiffre. Je vous explique tout de suite comment les déchiffrer :

Adieu le mot sans-plomb

L’essence sera représentée par un cercle incluant la lettre « E » accompagnée d’un chiffre. Ce chiffre correspondra à la teneur en biocarburant : 5% pour l’E5, 10% pour l’E10 et 85% pour l’E85. Ainsi, le SP95 et le SP98 qui contiennent au maximum 5% d’éthanol seront remplacés par le «E5». Le SP95-E10 sera lui logiquement remplacé par le «E10». Le «E85» sera réservé au super éthanol.

 

Pour le diesel, son logo sera un carré encadrant un “B”. À l’intérieur, le chiffre “7” ou “10” représentera aussi la proportion de biocomposants. C’est le B7 qui remplacera l’intitulé «diesel» car il est composé de 7% de bio composant.

Le gazole XTL est un gazole paraffinique de synthèse, appelé gazole GTL lorsqu’il est élaboré à partir de gaz, ou gazole CTL lorsqu’il est élaboré à partir de charbon. Selon l’arrêté du 28 février 2017 : « Le gazole XTL ne peut être utilisé que dans des flottes professionnelles disposant d’une logistique d’approvisionnement spécifique et de leurs propres capacités de stockage et de distribution » Le gazole GTL est le carburant que l’on retrouve aujourd’hui le plus fréquemment au sein de flottes professionnelles de bus et poids lourds, essentiellement.

La part belle aux carburants alternatifs

L’intérêt de cette mesure est de faciliter le déploiement des carburants alternatifs comme les combustibles gazeux représentés par un losange. L’hydrogène deviendra “H2” pour l’hydrogène, “CNG” pour le gaz naturel comprimé, “LPG” pour le gaz de pétrole liquéfié et “LGN” pour le gaz naturel liquéfié.

nouvel-affichage-autres-oct-2018

Ce « nouveau matériel d’étiquetage du carburant véhicules » concerne les 28 États membres de l’Union européenne, les pays de l’EEE (Islande, Liechtenstein et Norvège), ainsi que la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie. Le point positif est que vous ne serez plus dépaysé pendant vos vacances !

Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle règlementation ? La trouvez-vous utile ?

 


Sources complémentaires :

http://www.iespm.fr/analyse-du-gazole-xtl-ou-gazole-gtl/

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034159898&categorieLien=id

https://www.petrolfed.be/fr/questions-fr%C3%A9quentes/quels-sont-les-nouveaux-carburants-diesel

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32014L0094&from=fr

Crédit images : fuel-identifiers.eu

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
41 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez41