Quels types de gants choisir pour faire de la mécanique ? – La mécanique pour les filles

Quels types de gants choisir pour faire de la mécanique ?

Une des choses qui rebutent le plus une fille à faire de la mécanique est de se salir les mains. Et c’est vrai, les mains sont rapidement pleines de cambouis, de graisse, d’huile, etc… et les ongles sont noirs. Pour le côté glamour, on repassera ;) En plus du côté esthétique, de nombreux produits présents dans une voiture (huile, carburants, additifs, graisse, produits nettoyants etc.) sont toxiques voire dangereux pour la peau et la santé et si on rajoute les risques liés aux coupures, aux griffures, aux brûlures cela devient primordial de s’équiper correctement. Mais quels types de gants choisir? Les gants spéciaux de mécanique sont-ils vraiment différents et utiles ?

Il existe deux grandes familles de gants dits de mécanique :

  • Les gants jetables ou à usage unique

Conçus dans différentes matières (latex, néoprène, vinyle, nitrile, polyéthylène) ils sont plus ou moins élastiques et de longueurs variables. Le plus utilisé en mécanique est le nitrile pour sa grande résistance aux produits pétroliers (huile, essence, gazole). Il faut absolument bannir l’usage du latex incompatible avec les produits cités plus haut et très souvent cause d’allergie. Ces gants existent dans différentes qualités, différentes épaisseurs c’est pour cette raison que sans bons conseils, il est difficile d’identifier un modèle de bonne qualité. De loin ils se ressemblent tous !

  • Avantages : finesse de travail, étanches, se remplacent facilement dès qu’ils sont sales
  • Inconvénients : pas très écolo, se déchirent dès que l’on fait de la grosse mécanique (ne sont pas fait pour ça), pas prévu pour les garder très longtemps aux mains car on transpire beaucoup avec.
  • Les gants textiles

Ces gants dit “textiles” ou tissus sont fabriqués en fibre nylon, coton ou polyester, et sous différents types de tissage comme pour tous vêtements. Ces gants sont généralement enduits, c’est-à-dire recouvert d’une couche de matière souple sur les doigts et la paume afin de donner aux gants du grip, de la solidité, une protection thermique et dans certains cas une protection aux produits chimique. Ils existent en différentes épaisseurs, différentes qualités de textile et différentes enductions (couche extérieures) Le mieux est de choisir une enduction en Nitrile ou Polyuréthane, de choisir un tissage de bonne qualité et élastique afin que le gants soit porté près de la peau et surtout de bien choisir sa taille. Il ne faut pas hésiter à tester différents modèles avant de trouver “son gant” afin de le porter avec plaisir.

  • Avantages des gants mécanique en tissus : très bonne précision de travail si vous choisissez le bons modèle, lavable dans certains cas, confortables, peuvent être gardés aux mains durant de longues heures. A noter que certains modèles sont étanches.
  • Inconvénients : il faut s’habituer à travailler avec des gants, sinon…je ne vois pas d’inconvénients si vous choisissez les gants adaptés.

Les crèmes de protection sont-elles une bonne alternative aux gants ?

Pour se protéger les mains le premier réflexe est de porter des gants de protection (jetables ou non) mais pour les “allergiques aux gants” une autre solution existe : la crème de protection. Le principe est assez simple, il suffit de s’enduire les mains (propres) de cette crème dite barrière d’attendre quelques seconde qu’elle soit sèche et c’est parti! Les crèmes de qualité s’appliquent très facilement, sèche très rapidement et ne laisse pas les mains grasses. L’application de la crème sur toute la main forme une barrière invisible aux produits toxiques comme les huiles, le cambouis, les carburants, graisse, etc. Une fois le travail fini, un simple lavage à l’eau ou avec un peu de savon permet de retrouver les mains nickels, la crème étant soluble à l’eau (et non aux huiles) la saleté part avec la crème au moment du lavage, bluffant. Même si cette solution permet de se protéger des salissures, le niveau de protection n’est évidemment pas le même qu’avec des gants pour ce qui est des risques chimiques, thermiques et de coupure.

  • Avantages :
    • Évite au cambouis de s’incruster autour des ongles, et des plis de la main et facilite énormément le nettoyage.
    • Le film invisible protège des produits toxiques manipulés (pas autant que des gants quand même)
    • Évite que les mauvaises odeurs de cambouis, de gazole ou autre s’incruste sur les mains. (Certains utilisent gants + crème)
  • Inconvénients :
    • La crème étant soluble à l’eau et donc sensible à la transpiration, il faut renouveler l’application sur mains propres régulièrement (toutes les heures)
    • Ne protège pas autant que des gants.

Comment choisir ses gants de protection de mécanicienne ?

  • Adressez-vous à des spécialistes des gants pour avoir un vrai choix de gants de bonne qualité, perso je vous recommande le site : protection-des-mains.com
  • Misez sur la qualité, vous en aurez pour votre argent. La plupart des gants de qualité sont lavables en machine, il suffit de les mettre à laver (avec d’autre affaire peu fragiles) à 30° et l’affaire est joué
  • Choisissez la bonne taille comme pour vos chaussures. Pour les gants cela va de la taille 5 (enfants) à 14 (bûcheron canadien 😉)

Et vous, quels types de protection pour les mains adoptez-vous?

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
72 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez72