Le mondial de l’auto pour sa 120e édition a créé le label « Mondial Women » qui met à l’honneur les femmes dans l’automobile. Trop souvent relayées à la place du passager ou au volant d’une petite citadine girly pour aller au travail, il est temps de dépoussiérer cette image old school de la femme en voiture. Les 4X4 et les belles voitures puissantes sont très appréciées par les femmes, qu’on se le dise ! ;)

Les femmes pionnières dans l’automobile

Bertha Benz, femme de Carl Benz : 1e conductrice sur une longue distance 100km en 1888: « Sur le chemin, elle résout de nombreux problèmes. Elle doit trouver du ligroine qui sert de carburant et que l’on ne trouve que chez l’apothicaire. Elle s’arrête donc à Wiesloch et va à la pharmacie. Un forgeron l’aide à réparer une chaîne. Les freins doivent également être réparés et, s’occupant de ce problème, elle invente les plaquettes de frein. Elle doit par ailleurs utiliser une longue épingle à chapeau pour nettoyer les tuyaux à carburant, qui sont obstrués, et isole un câble avec une jarretière. » Ce n’est pas le récit digne d’une wonder women ?

benz-patent-motorwagen

Mary Anderson est une promotrice immobilière, éleveuse, viticultrice et inventrice américaine. En novembre 1903, elle a obtenu un brevet pour un dispositif automatique de nettoyage des vitres de voiture contrôlé de l’intérieur du véhicule: l’essuie-glace.

Anne de Rochechouart de Mortemart a été la première femme à obtenir son permis de conduire en 1898. Par la suite, elle a fondé le 1er club auto féminin en 1926. Elle aurait même été la première à avoir une verbalisation pour excès de vitesse au volant de sa Delayahe type 1.

Il ne faut pas oublier que pendant la 2e guerre mondiale, les femmes étaient dans les usines pendant que les hommes étaient au front. Ce ne sont que quelques noms parmi tous les modèles féminins connues. Le Mondial Women, lui fait la lumière sur les femmes d’aujourd’hui qui s’efforcent tous les jours à se faire une place dans ce milieu et à prouver que l’intelligence et les bonnes idées ne sont pas l’apanage des hommes.

Les femmes d’aujourd’hui dans l’automobile

Parmi les intervenantes lors de cette conférence, il y a eu :

– Valérie Brusseau : Chef de Service Ingénierie chez Renault – Nissan – Mitsubishi
– Monique Danielou : Vice – présidente ingénierie système chez Faurecia
– Linda Jackson : Directrice Générale chez Citroën
– Myriam Amrouni : Entrepreneure, elle a ouvert Mymy Rider (un atelier de réparation de motos couplé à une boutique d’accessoires destinés aux femmes)

– Laurence Mauléron : fondatrice du magazine féminin auto/moto « Automobelle »
– Aurélie Hoffmann : Entrepreneure en pharmacie, elle est pilote moto par passion et pour ses loisirs

mondial-women

Toutes ces femmes qui ont pu nous faire partager leur parcours atypique m’ont sincèrement émues. Sûrement à cause du fait que je me suis retrouvée dans certains de leurs discours.  Je ne peux que vous invitez mesdames, mesdemoiselles qui me lisez à regarder cette conférence :

Ce qui m’a frappé dans cette conférence est le message commun de toutes ces femmes : Le monde de l’automobile est un univers sexiste et macho mais elles ont quand même rencontré des hommes qui leur ont donné leur chance et qui ont cru en elles. Chacune dans leur domaine de compétence aide à faire évoluer les mentalités. Certaines s’en font même un devoir, une obligation pour montrer et l’exemple aux générations futures.

A une plus petite échelle, je me bats aussi pour faire évoluer la place de la femme dans la mécanique automobile. Oui, nous pouvons être une femme, porter des talons et être capable de lire un plan et faire une vidange sur sa voiture ! J’en profite aussi pour remercier les hommes qui me suivent et m’encouragent. Ceux qui me suivent ont l’intelligence de ne pas s’être arrêter au titre et aux couleurs girly du blog. Vous avez compris que les conseils que je prodiguais s’adressait au final à tous les débutants ;)

Pour conclure, je dirais que certes cet évènement peut être perçu comme une stratégie marketing pour faire venir plus de femmes au mondial et attirer la sympathie envers certains constructeurs automobiles qui ont des femmes dans leur comité stratégique mais il a le mérite d’exister. Je retiens le message essentiel positif que toutes ces femmes ont véhiculé : osez faire des études dans le domaine qui vous passionne, assumez vos envies et vos idées, laissez de côté les préjugés, n’écoutez pas les critiques et autres réflexions négatives et F-O-N-C-E-Z ! Vous ne le regretterez pas :)


Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bertha_Benz

 

 

 

​​Anne "Mecagirl"

Je préfère avoir les mains sous le capot plutôt qu'au fourneau. Je m'amuse à jouer avec les stéréotypes et à détourner les clichés. Ma titine, je l'aime et je suis fière de prendre soin d'elle.

​Vous aimerez aussi ...

​Laissez un commentaire !

​Votre adresse mail ne sera pas affichée. Les champs obligatoires sont marqués avec une astérisque (*).

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

​​Recevez mes meilleurs conseils pour ​entretenir votre titine

directement dans votre boîte mail

0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez