Interview d'une future femme mécano, oui c'est possible ! – La mécanique pour les filles
2

Interview d’une future femme mécano, oui c’est possible !

Il y a régulièrement des polémiques sur la présence des femmes dans le milieu automobile. Est-elle justifiée? Pourquoi veulent-elles s’introduire dans un domaine qui ne leur est pas familier? Il est vrai que la proportion d’hommes machistes dans l’automobile est assez importante et pour contrecarrer les arguments de ces derniers, les femmes mettent en avant d’autres femmes qui ont réussi notamment les femmes pilotes.
Personnellement, je veux mettre en lumière les femmes de l’ombre dont on ne parle pas assez : les femmes carrossiers ou mécano. Inconnues, elles doivent se battre au quotidien pour s’affirmer et faire leurs preuves afin de se faire respecter. Une lectrice future titulaire du certificat de qualification professionnelle Opérateur service rapide (CQP OSR) a accepté de répondre à mes questions :)

Bonjour, pouvez-vous svp vous présenter en quelques mots aux lecteurs du blog lamecaniquepourlesfilles.com ?
– Bonjour, je m’appelle Stéphanie j’ai 35 ans, je suis mariée j’ai 2 chats et un chien. Je vis dans les Landes depuis 2 ans.

Quel est votre parcours professionnel ?
– Après plusieurs petits emplois, je suis devenue vendeuse chez Décathlon puis conductrice de bus dans la métropole lilloise, (c’est la formation à ce métier qui m’a donné envie d’apprendre la mécanique.)

Pourquoi avoir commencer une formation de la branche des services de l’automobile ?
– J’ai toujours voulu apprendre la base mais jamais personne ne m’a appris. Il me disait toujours : non, laisse, je vais le faire. On dirait que c’est comme les recettes de grand-mère, un secret à ne pas dévoiler surtout aux filles…..
J’ai eu besoin d’apprendre quelques notions de mécanique pour passer mon titre professionnel de conductrice de bus et ça n’a fait qu’éveiller ma curiosité vis à vis de la mécanique.
Et le marché du travail en Nouvelle Aquitaine recherche énormément dans le domaine automobile.

En quoi consiste le certificat de qualification professionnelle « Opérateur Service Rapide » ?
– Ce diplôme est fait pour les adultes, il est équivalent au CAP mécanique automobile mais sur une période plus courte environ 5 mois. Comme son nom l’indique, ce certificat permet de travailler en garage pour faire uniquement du service rapide, pneumatique, vidange, frein, amortisseur… Nous sommes destinés à travailler dans les enseignes comme Norauto, Feu vert…..

Comment se déroule la formation concrètement ? Y a-t-il des pré-requis techniques à avoir ?
– Normalement cette formation est ouverte aux novices comme moi, par contre j’avoue qu’un minimum de connaissance est nécessaire.
Cette formation est composée de 2 modules, le premier consiste à contrôler l’état du véhicule puis le deuxième consiste à remplacer les pièces, vidange, freins, pneus, amortisseurs, et également clim. Cette formation se complète avec un stage d’application en entreprise.

garage libre service
Est-ce compliqué pour une femme de s’imposer dans ce milieu très masculinisé ?
– Il faut avoir du caractère pour ne pas se faire marcher dessus, certains testent, pour ma part ils ont vite compris les limites à ne pas franchir. Dans l’ensemble ça se passe bien, en stage également, la clientèle féminine apprécie notre présence, ça doit les rassurer.

Rencontrez-vous des difficultés au quotidien du fait d’être une femme ?
– OUI musculairement c’est un métier très physique qui demande de la force.

Quels conseils pouvez-vous donner à une femme qui voudrait faire cette formation ?
– Il faut oser et penser à soi. Il y a de plus en plus de femmes dans le domaine donc il n’y a pas de raison de ne pas y arriver, surtout que finalement ce milieu très masculin apprécie notre minutie et notre propreté.

Que diriez-vous à une femme qui veut commencer à faire l’entretien elle-même de son véhicule?
– On a une satisfaction d’effectuer l’entretien de son propre véhicule, on sait que le travail effectué a bien été fait, à un prix raisonnable, sans escroqueries …
Attention à bien appliquer les normes du constructeur, sur l’huile moteur par exemple cela peut causer de gros dommages. Au moindre doute beaucoup de tutos sont bien faits comme sur la chaîne youtube lamécaniquepourlesfilles.
Surtout amusez-vous bien prenez plaisir.

A choisir entre conduire et réparer une voiture, que préférez-vous?
– C’est une question difficile pour moi, car comme je vous ai dit je suis une ancienne conductrice de bus donc j’aime conduire. Savoir réparer une voiture permet de mieux comprendre le fonctionnement du véhicule et donc de mieux conduire. Je pense que les 2 vont ensembles.

Merci Stéphanie pour cette interview qui je l’espère, motivera d’autres femmes à se lancer dans la mécanique automobile !

A travers cette interview, je voulais vous montrer qu’il était possible d’être une femme mécano. Certes, cela n’est pas facile au quotidien, je pense surtout à l’intégration des femmes dans les centres auto qui ne doit pas toujours être évidente. Les formateurs, enseignants et managers jouent un rôle majeur pour que femmes et hommes puissent travailler intelligemment en équipe que ce soit à l’école ou dans les garages. Comme le dit très bien Stéphanie, chacun ses atouts, les hommes auront plus de force tandis que les femmes plus de minutie. Alors, les filles, osons faire ce que nous aimons et affirmer notre personnalité ! :D

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
18 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez18