Interview d'une femme gérante d'une casse auto – La mécanique pour les filles

Interview d’une femme gérante d’une casse auto

Sur mon blog, je donne des conseils pour faire l’entretien basique de sa voiture mais j’aime aussi partager des parcours de femmes travaillant dans le domaine de l’automobile. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’échanger avec Catherine, gérante d’une casse auto dans le nord est de la France. Le courage et la détermination sont ses maître-mots et je suis ravie de vous faire découvrir son parcours atypique, très inspirant et motivant.

Bonjour Catherine, peux-tu stp te présenter à mes lecteurs et lectrices ?

Bonjour Anne, j’ai 39 ans , je suis issue d’une formation scientifique en Chimie avec une spécialisation en Environnement de niveau BAC +3 mais surtout je baigne dans le monde Automobile depuis mon enfance.
Mon grand père avait fondé en 1953 une activité de transport de voyageurs, puis un garage station service, puis avec la génération de mon Père est né le dépannage remorquage de véhicules accidentés. Donc j’ai eu la chance d’apprendre et de côtoyer ce milieu automobile assez régulièrement.

Comment t’es venue l’idée de gérer une casse auto ?

Avant de me lancer j’ai eu la chance de travailler dans un laboratoire qui venait de se créer pour mon premier job ( 1ere salarié pour eux) et cette expérience m’a donné le gout de l’entreprenariat car j’ai pu voir cette entreprise s’agrandir au fur et a mesure des années et participer à cela m’a apporté une grande fierté.
Par la suite, j’ai fait l’expérience d’entreprise d’une taille gigantesque comme Veolia (où nous étions que des numéros) et une entreprise moyenne Luxembourgeoise où je me suis sentie plus proche de la culture d’entreprise que de mes propres collègues. J’ai donc pris la décision de me lancer et de racheter le fond de commerce existant avec les 6 salariés de la société familiale. J’ai acheté un terrain de 2 hectares sur d’anciennes friches industrielles sidérurgiques et construit un bâtiment à neuf.

Quelles sont les principales difficultés que tu as rencontrées ?

Il faudrait un livre de 200 pages pour tout énumérer !!! Mais dans l’ensemble très peu de soutien et beaucoup beaucoup d’embuches

As-tu subi des critiques/moqueries de la part de la gente masculine ?

Tous les jours même après 10 ans d’existence, d’ailleurs il ne se passe une réunion ou un jour où l’on ne me demande pas si c’est mon mari qui est à l’atelier !!

Comment c’est de gérer une casse auto au quotidien ?

C’est du technique ( des modèles qui changent, qui évoluent), et ça c’est top on ne s’ennuie pas! Des équipements (il faut aussi bien connaitre l’outillage à main, que les machines de recharge de clim ou encore les fenwicks et camions. C’est aussi de la règlementation, des flux qui varient, de la gestion des hommes…

Est-ce compliqué de travailler avec des hommes en tant que gérante?

Oui et non , il faut éviter les personnages “Machos” et s’adapter parfois à certains clients misogynes.

Comment vois-tu l’avenir de l’automobile ? La chasse aux diesels est officiellement ouverte avec la prime à la conversion, c’est une aubaine pour les casses auto !
Une grande incertitude sur ce changement qui arrive vers l’hybride ou l’électrique où aucune procédure ni filière existe en terme de recyclage et ou il sera bien difficile pour le citoyen lambda d’entretenir seul son VL sous peine de rester électrocuté à sa carrosserie ;)

Quels conseils donnerais-tu à une femme qui souhaite se rendre dans une casse pour trouver une pièce d’occasion ?

L’image des Casses est pitoyable en France parce que dans notre profession il existe de tout et malheureusement, il faut le dire, l’état ne joue pas son rôle de contrôle sur ce point. Notre activité étant parfaitement réglementée. Beaucoup d’entre nous déploient cependant de l’énergie pour améliorer cette image : Agrément préfectoral, connectivité au SIV, Propreté, accueil, parc parfaitement rangé, traçabilité de pièces des Vl et des déchets…etc

Quelles sont les choses à savoir et à regarder avant de se rendre dans une casse auto pour trouver/acheter une pièce pour sa voiture ?

Il faut se rendre dans des centres agrées par les préfectures, dans le cadre de la destruction d’un véhicule cela vous garantira au moins que l’immatriculation est bien annulée informatiquement avec la remise du récépissé ds destruction. pas de surprise de PV par la suite par exemple!
En ce qui concerne les pièces détachées il faut savoir que nos prix se situent entre 30% à 50 % du prix d’une pièce neuve constructeur, je précise constructeur car il ne s’agit pas de pièce adaptable ( type oscaro ou divers sites internet).
D’ailleurs le décret vient de paraitre et oblige votre garagiste à compter du 1 er avril 2019 à vous proposer la réparation en Pièce occasion ( PIEC= Pièce issue de l’Economie Circulaire) eh oui nous participons activement à la protection de l’environnement! Il ne faut plus craindre de ce rendre dans une casse acheter sa pièce et se rendre par la suite chez le garagiste, c’est même un geste Economique et Ecologique ;)
Et bien sur le top c’est de tenter de le faire soi même grâce au tutos de Mecagirl dont nous soutenons le travail et la persévérance.

Peut-on réparer sa voiture qu’avec des pièces d’occasion ?

Tout sauf les organes de sécurité bien entendu.

Aurais-tu un conseil à donner pour entretenir sa voiture avant que l’on se quitte ?

S’intéresser à l’entretien minimum de sa voiture à savoir contrôler ses pneumatiques, l’usure des plaquettes et disques… Lorsqu’un garagiste a établi un diagnostique, ne pas hésiter à poser des questions. Ne pas avoir peur et tout simplement s’intéresser.

Merci Catherine pour tes réponses ! Je publierai prochainement une vidéo sur ma chaîne youtube pour vous montrer ce qu’il se passe à votre voiture une fois qu’elle arrive dans une casse auto. Et si vous voulez des pièces détachées, n’hésitez pas à contacter directement la casse Wagner Demolition Auto.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
26 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez26