Quel type de chaînes à neige choisir pour une adhérence au top ?

Quel type de chaînes à neige choisir pour avoir une adhérence au top ?

Avant de partir dans votre station de ski préférée, c’est un peu la course pour acheter les équipements qui vont bien pour toute la famille et on en oublierait presque l’équipement pour sa voiture !

Et pourtant, c’est la base si on veut s’assurer de pouvoir rouler en toute sécurité.

Ne nous mentons pas, les chaînes à neige c’est un sujet mal connu : la plupart d’entre nous ne les sortons même pas une fois dans l’année

A première vue, les chaînes à neige, ça fait peur : on ne sait pas trop quoi en faire une fois dans les mains, et on se pose tout un tas de questions.

  • Quelle est la législation concernant les chaînes à neige ?
  • Les chaînes ou chaussettes à neige sont-elles obligatoires ?
  • Quels équipements choisir ?
  • Comment faire avec un véhicule non chaînable ?

Faisons le point tout de suite pour éviter les mauvaises surprises.

Les chaînes ou chaussettes à neige sont-elles obligatoires ?

Pour faire court : Oui.

D’après les législations européennes, le port de chaînes à neige est obligatoire en cas de neige. En France, les panneaux B26 / B44 (voir image en dessous) indiquent lorsqu’il est obligatoire de porter des équipements spéciaux sur au moins deux roues motrices.

Les pneus neige sont également suffisants en présence du panonceau (le texte) l’indiquant en dessous du panneau.


En France, ne pas mettre de chaînes dans des zones où celles-ci sont obligatoires équivaut à une amende forfaitaire de 135 euros et une possible immobilisation du véhicule.

panneau de réglementation b26 : chaînes à neige obligatoires
Le fameux panneau B26

Selon le pays de destination, vous pourrez également être contraint par d’autres règles propres au pays.

Par exemple, certains modèles de chaînes à neige ne sont pas autorisés dans plusieurs pays comme l’Allemagne, l’Autriche ou la Suisse. Pensez donc à vous renseigner sur la législation en rapport avec les chaînes à neige avant vos road trips à l’étranger !

L’emballage des chaînes ou chaussettes à neige peut également indiquer si elles sont homologuées grâce à la présence du logo B26 sur celui-ci.

Comment choisir ses chaînes ou chaussettes à neige ?

Pour acheter et installer les bonnes chaînes ou chaussettes à neige, vous devez connaître certaines caractéristiques de votre véhicule:

1/ Les dimensions des pneus

Celles-ci sont marquées sur le flanc du pneu comme suit : Largeur / Hauteur / Diamètre –> cf mon article “Comment lire un pneu?

Sachez que les chaînes sont réglables sur plusieurs tailles de pneus, ce qui vous évite de racheter des chaînes dès que vous changez de véhicule. Plutôt pratique non ?

Par contre, assurez-vous que les chaînes choisies soient compatibles à la taille de votre pneu (une paire de chaînes est compatible avec plusieurs tailles de pneu, mais pas obligatoirement avec tous).

Pensez à regarder sur l’emballage que la taille de votre pneu est bien inscrite dessus.

image montrant comment lire les dimensions d'un pneu
Les dimensions sont inscrites sur le flanc du pneu

2/ Le passage de roue

Le passage de roue est l’espace entre le haut du pneu et la coupelle de l’amortisseur et entre le flanc intérieur du pneu et le bras de l’amortisseur.

Ce passage peut être plus ou moins large en fonction de votre véhicule et des dimensions des pneus.

Plus le passage est étroit, moins vous aurez d’espace pour glisser les chaînes à neige et les fixer correctement.

En effet, certains véhicules récents ont des systèmes de frein et d’amortisseurs de plus en plus sophistiqués ce qui peut réduire le passage de roue.

Ainsi, certaines chaînes à neiges présentent un danger pour les voitures à passage de roue étroit puisqu’elles risquent d’abîmer la voiture.

C’est pour cela que ces véhicules sont dit “non-chaînables”.

En règle générale, les véhicules SUV possède un passage de roue entre 12 et 16mm, et les véhicules de tourisme un passage de roue entre 9mm et 7mm pour ceux avec un passage de roue étroit.

Exemples de quelques véhicules Renault non chaînables :

  • Twingo GT
  • Captur 17 pouces
  • Mégane 17 et 18 pouces
  • Kadjar 19 pouces
  • Talisman 18 et 19 pouces
  • Espace 19 pouces
  • Trafic II 17 pouces

N’hésitez pas à vous référer au manuel d’utilisation de votre véhicule afin d’être sûr de la taille de votre passage de roue et que les chaînes puissent être installées facilement et sans endommager votre véhicule.

3/ Le type de véhicule

Suivant si vous possédez un véhicule de tourisme, un SUV ou un 4×4, les maillons des chaînes devront être plus ou moins gros.

En effet, une chaîne trop fine pour un véhicule assez lourd ne suffira pas pour avancer ou pire, la chaîne risquera de se casser sous le poids du véhicule et sera donc inutile (et risquera d’endommager sévèrement le véhicule).

Si vous avez une voiture de type 4×4 ou SUV, il est donc conseillé de chercher une chaîne compatible avec ce type de véhicule.

4/ Le type de chaînes

Il existe plusieurs types de chaînes :

  • Textile (plus communément appelées chaussettes)
  • En composite
  • En métal qui peuvent être à tension manuelle ou automatique
descriptif des différents types de chaînes chez Michelin
Quelques exemples de chaînes disponibles chez Michelin

Les chaînes métalliques à tension manuelle sont un modèle “classique” et se montent en deux temps.

Cela signifie qu’il faudra les installer, démarrer, rouler quelques mètres, s’arrêter et retendre les chaines avant que celles-ci soient bien en place sur le pneu.

Elles nécessitent un peu d’entrainement avant de les poser mais elles restent la solution la plus économique.

Les chaînes métalliques à tension automatique se montent en un temps. De ce fait, elles sont plus pratique mais constituent un investissement plus important que les chaînes manuelles. A acheter uniquement si vous comptez vous en servir régulièrement en hiver.

https://youtu.be/DEkryEl2Ns8


Les chaînes frontales sont des chaînes novatrices, car celles-ci ne passent pas par le flanc intérieur du pneu et ne risquent pas d’abîmer les jantes. Cependant, ce type de chaîne est le plus coûteux du fait de leur système innovant et récent.

Quelles chaînes pour un véhicule non-chaînable ?

Quelle solution existe donc pour un véhicule considéré comme non-chaînable ? Parce rouler dans la neige sans dispositif adéquat, c’est quand même suicidaire.

Les véhicules non-chaînables sont appelés ainsi, car la majorité des chaînes “classiques” et/ou automatiques ne sont pas adaptées à leur passage de roue. Elles sont souvent trop larges et risquent de toucher les amortisseurs.

La meilleure solution pour les voitures de ce type sont donc les chaînes frontales car elles ne risquent pas de frotter sur vos amortisseurs.

description des chaînes à neige à montage frontal

Ces chaînes sont spécialement conçues afin de s’attacher sans passer sur le flanc intérieur du pneu.

Cela garantit donc que la voiture ne sera pas abîmée par la chaîne. Elles représentent cependant un budget un peu plus important du fait de leur système avancé.

m
Exemple de chaînes frontales

Chaînes ou chaussettes ?

Les chaussettes à neige sont fabriquées avec un tissu très résistant et sont très pratiques du fait de leur montage facile et de leur prix abordable.

Elles sont idéales pour une utilisation ponctuelle et conviennent aux routes peu enneigées.

Veillez cependant à ne pas les mettre sur le béton, car celles-ci s’abîment bien plus vite que les chaînes en métal.

montage de chaussettes à neige sur un pneu
Exemple de chaussettes neige

De plus, certaines chaussettes à neige ne sont pas conformes aux panneaux B26 de la législation française et peuvent aussi ne pas être autorisées dans certains pays, comme l’Autriche par exemple.

La conformité aux panneaux B26 est indiquée sur l’emballage des chaînes grâce au logo représentant le panneau.


Il existe cependant d’autres options que vous pouvez adopter.

Certaines chaines à neiges se montent comme des chaussettes malgré leur aspect en chaîne.

Montage d'une chaîne composite easy grip sur un pneu
Chaînes en composite

Par exemple, les Michelins Easy Grip sont des chaînes à neige en forme de filet et forment donc un croisement entre chaînes et chaussettes.

Fabriquées avec un matériau composite, elles sont plus flexibles.

Pour les avoir tester, je les trouve très difficile à installer et préfère les chaînes classiques comme vous pouvez le voir dans mon test produit ci-dessous :

Il existe également des modèles comme les Polaire Steel Socks qui se montent également comme des chaussettes mais sont en métal avec un élastique autour ce qui leur donnent également un aspect de chaînes à neige.

Combien de chaînes acheter ?

La plupart des véhicules ne nécessitent que deux chaînes à neige. Celles-ci doivent être montées sur les roues motrices, à l’avant ou à l’arrière en fonction de votre véhicule.

Pour les véhicules à 4 roues motrices, référez-vous au manuel d’utilisation de votre véhicule. Celui-ci vous indiquera le nombre de chaînes à acheter et où les placer.

Quel budget investir ?

Tout dépend de votre véhicule, de votre destination et de votre utilisation des chaînes.

Certains modèles peuvent coûter 50€ alors que certaines chaînes coûtent plus de 500€.

Cependant, il est important de noter que les chaînes plus coûteuses sont souvent de meilleure qualité et auront une durée de vie plus longue.

Celles-ci peuvent également être plus pratique pour les non-habitués, comme les chaînes à tension automatique, plus coûteuses mais plus rapides à mettre en place.

Au final, tout dépend de la fréquence d’utilisation prévue : si vous habitez en montagne, il est préférable d’investir dans des chaînes à neige de qualité.

J’ai déjà commandé sur le site Chaineneige qui propose une gamme de chaînes assez large.

Essayez d’ anticiper votre achat pour profiter des soldes et des promos de saison pour bénéficier des meilleurs tarifs ;)

Bon Plan

Pensez à l’achat d’occasion que ce soit sur le bon coin, lors des bourses d’hiver ou des brocantes ;)
Vous pouvez avoir des chaînes de marque en très bon état pour moitié prix !

Derniers conseils pour la route

Pour terminer, je vous livre quelques conseils supplémentaires pour tirer le meilleur parti de vos chaînes à neige !

  • Roulez avec vos chaînes ou chaussettes de neige uniquement sur la neige et non sur bitume sous peine de les détériorer
  • Ne garder pas les chaînes si votre voiture est stationnée pendant une longue période
  • Un véhicule avec des chaînes ne doit pas rouler à plus de 50km/h
  • Adoptez une conduite souple notamment lors des démarrages, accélérations et freinages
  • En cas de doute, référez-vous toujours au manuel d’utilisation de votre véhicule. Toutes les informations y sont pour éviter de faire une erreur.
  • Essayez vos chaînes quelques semaines avant de partir en vacances. Cela vous permettra de vous habituer à monter vos chaînes et vous évitera de vous énerver lorsque vous n’arriverez pas à les monter le jour du départ :D
  • Nettoyez vos chaines à neige afin qu’elles ne rouillent pas une fois que vous vous en êtes servis. Cela vous permettra aussi de les garder en bonne forme plus longtemps et pourquoi pas de les revendre si vous ne vous en servez plus ou si vous changez de véhicule avec des tailles de pneus différentes par exemple.
  • Vérifier le type de jantes de votre véhicule. En effet, certaines jantes doivent être protégées des chaînes à neige. C’est le cas pour les jantes en alliage par exemple. Pour cela, certaines chaînes sont décrites comme ayant des “clips de jantes anti-rayures” ou des “protège jantes”.
Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
0 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez